Creative Commons license J3 Retour d'expérience Eulalie Monget [March 12, 2021]

 Summary

Eulalie Monget (Université de Strasbourg, LiLPa ; Junior Researcher au FIZ Karlsruhe — Leibniz Institute for Information Infrastructure) « L’apport du numérique aux études littéraires : le cas de la détection automatique de l’enjambement »

L’annotation est une tâche coûteuse et répétitive. Elle est pourtant nécessaire pour de nombreux travaux, allant de l’entraînement de systèmes à base d’intelligence artificielle à l’enrichissement automatique et semi-automatique de textes littéraires. Il s’agira ici de présenter un outil automatique d’annotation, qui repose sur des critères largement syntaxique, de l’enjambement dans la poésie anglaise. Cet outil a le potentiel d’alléger la charge de travail des annotateurs en réalisant, rapidement et à grande échelle, une première annotation des enjambements. Une étude de cas réalisée sur 632 poèmes des XVIIIe, XIXe et XXe siècles a montré que les résultats sont cohérents avec la littérature autour de l’enjambement, ouvrant la voie à son utilisation pour diverses tâches d’annotation. La typologie utilisée et ses limites seront également abordées.

Tags:  corpus editions critiques numeriques etudes numerique projet

 Infos

Added by:
Projet EVEille

Updated on:
May 3, 2021, 10:20 a.m.

Duration:
00:14:56

Channel:
Laboratoire ILLE

Number of view:
3

Type:
Conférence

Main language:
French

Audience:
Conférence

Disciplines:
Numérique

 Downloads
 Embed/Share


 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode