EVEille

Headband EVEille

Bienvenue sur la chaîne du projet EVEille !

Le projet EVEille (Exploration et Valorisation Electroniques des corpus de l’ILLE) vise à développer de nouvelles pratiques numériques au sein de l’Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes (ILLE, UR 43 63), complémentaires des travaux de recherche déjà entrepris, afin de renforcer la valorisation numérique de ces travaux à l’échelle du laboratoire et de développer de nouvelles stratégies de production et de communication des résultats de la recherche en SHS.

L’ILLE (Institut de recherche en Langues et Littératures Européennes, UR 43 63) est un laboratoire interdisciplinaire dont la situation géographique a orienté les recherches ; il étudie l’émergence d’une identité européenne à travers les transferts et échanges qui se sont multipliés au cours des siècles en Europe, et plus particulièrement dans l’espace rhénan élargi à l’ensemble de l’axe Rhône-Rhin (Italie, Suisse, Autriche, Allemagne, Belgique et France). Il interroge aussi la question des contacts littéraires, culturels et linguistiques, à partir de points de vue divers mais en s’appuyant sur les synergies qui existent en son sein et avec les laboratoires de sciences humaines de l’UHA. C’est tout particulièrement autour de la notion d’interculturalité que nos recherches inter-laboratoires trouvent une dynamique commune. Cet ensemble constitue un point nodal auquel se rattachent les pôles de spécialités reconnus et institutionnels – liés aux spécialités de nos membres – que sont les littératures française, allemande, britannique, italienne, espagnole et scandinave, ainsi que des littératures moins connues (suisse, belge, autrichienne ou yiddish). Voir le site du laboratoire.

 

Voir le carnet de recherches du projet EVEille.

Pour consulter les enregistrements des journées EVEille 2021, voir la page Journées EVEille 2021.

Pour consulter les enregistrements des journées EVEille 2022, voir la page Journées EVEille 2022.

 

Journée 3 EVEille 2021 - Éditions critiques numériques

Creative Commons license 2021 J3 Table ronde [March 12, 2021]

 Summary

Table ronde « Éditer et enseigner » animée par Régine Battiston

L’édition critique numérique constitue une pratique propice à l’enseignement de la littérature, de même qu’elle offre un cadre favorable à l’expérimentation problématisée du traitement des données textuelles et iconographiques. La table-ronde sera consacrée à des projets engagés cette année par des enseignant·e·s-chercheur·e·s et ingénieur·e·s qui désirent initier leurs étudiant·e·s à l’acte d’éditorialisation en contexte numérique.

Claire Sicard (Université de Tours, CESR), Fleur des Tanneurs

Fleur des Tanneurs est un carnet Hypotheses, support du travail collectif d’étudiants de L3 de l’Université de Tours. Il prend la forme d’une anthologie d’épigrammes du XVIe siècle, pensée pour favoriser l’exploitation pédagogique des textes recueillis, en particulier dans la classe de français de 2de, où la poésie du Moyen Âge et de la Renaissance est désormais au programme

Magda Campanini (Université Ca’ Foscari Venezia) et Anne Réach-Ngô (Université de Haute-Alsace, ILLE), Projet Tragiques Inventions

Tragiques Inventions est une bibliothèque numérique EMAN conçue et réalisée par des masterants de Lettres et d’Ingénierie documentaire. Elle vise à interroger la médiation numérique des récits tragiques de la Première Modernité. Née d’une collaboration avec l’université Ca’Foscari, elle est désormais ouverte à d’autres enseignants et étudiants français qui s’intéressent au geste d’éditorialisation en environnement numérique.

Benoît Roux (Université de Rouen Normandie, ERIAC) et Marine Parra (Université Bretagne Sud, TEMOS), ÆTeiCab (Archives éditorialisées en TEI de CArnets de Bord)

ÆTeiCab est une expérience d’éditorialisation collaborative et interdisciplinaire de pièces d’archives courtes. Ce projet permet aux participant·e·s de se confronter à des sources souvent méconnues et de mettre à l’épreuve des outils et des méthodes d’analyse disciplinaire et/ou technique. Les journaux de bord du XVIIIe siècle ont été travaillé par des masterant·e·s spécialisé·e·s dans le traitement numérique des documents (Université de Bretagne Sud), dans l’analyse de sources historiques et dans l’édition en contexte numérique (Université de Rouen Normandie).

Poster disponible ici

 

Vidéo mise en ligne par Juliette Keller. 

Tags: corpus edition critique edition numerique j3 numerique projet table ronde

 Infos

 Downloads

 Embed/Share

Social Networks

 Options
Check the box to autoplay the video.
Check the box to loop the video.
Check the box to indicate the beginning of playing desired.
 Embed in a web page
 Share the link
qrcode